Suivez-nous    

Plumes de Ciel de France et André Dion et Jean-Guy Morisset

Plumes de Ciel

Dans les années 80, j’ai découvert le monde merveilleux des oiseaux, fascinée par la vie simple et pourtant difficile de ces petits êtres qui me paraissaient si fragiles, mais combien courageux. Je les ai observés, nourris et même photographiés, la plupart du temps sans succès, car ces voltigeurs me prenaient de vitesse. Maintenant, mes observations de la gent ailée ont diminué en quantité pour gagner en qualité : m’arrêter pour admirer et écouter un bruant, un chardonneret ou une vive paruline. Des minutes de grand bonheur! 

Récemment, je me suis émerveillée en parcourant un ouvrage au titre poétique intitulé Plumes de Ciel.1 Comme vous l’avez deviné, les oiseaux y sont à l’honneur en paroles et en images, grâce à des gens extraordinaires pour qui toute vie est unique.

Plumes de Ciel est le fruit d’une rencontre entre les auteurs France et André Dion, ornithologues passionnés bien connus, et Jean-Guy Morisset, photographe émérite. L’amour des oiseaux leur a soufflé l’idée de ce magnifique album, un don pour les yeux et le cœur des amants de la nature, et de ceux qui commencent à la découvrir… 

France et André Dion ont été inspirés par ces quelque soixante « plumes de ciel » avec une verve dont ils détiennent le secret. Quel plaisir de découvrir ces oiseaux par des écrits poétiques et informatifs, ou sous la forme d’anecdotes au langage coloré! En réalité, cet ouvrage représente la vie du couple Dion liée intimement à celle de la faune ailée dont il est toujours un ardent défenseur.

En feuilletant ce livre, j’ai été éblouie par les photos dévoilant le charme et la vivacité de ces gracieuses créatures au plumage éclatant ou sobre, croquées sur le vif dans leur habitat naturel. Jean-Guy Morisset a photographié ces oiseaux en milieu urbain, celui-ci privilégiant les coins de verdure des villes pour prendre des clichés de ses favoris à plumes.

Dans Plumes de Ciel, les textes et les images sont souvent disposés sur deux pages, donnant une impression de grandeur réelle, le tout dans une harmonie parfaite de formes et de teintes. De plus, les notes techniques de Jean-Guy Morisset intéresseront les adeptes de la photographie.

Ce très beau livre m’a fait rêver d’un jour où tous ces oiseaux ne seront plus menacés de disparaître. Leur chant prédirait-il ce jour? France et André Dion le croient par ces paroles touchantes écrites, il y a trente ans :

« Qu’ils seront beaux les printemps d’antan enfin revenus,
Les printemps qu’enjolivaient les gazouillis célestes,
Des troubadours au manteau d’azur! » 2

Plumes de Ciel, un hommage à la beauté et à la vie!

À tous ceux et celles qui ont un cœur d’oiseau épris de liberté…

 

Bonne lecture!

 

Odette Langevin

 

Références :

1 DION, France et André, et Jean-Guy MORISSET. Plumes de Ciel, Québec, Éditions du Sommet, 2011, 139 p.
 
2 DION, André. Le Retour de l’oiseau bleu, 1981, [s. p.].

Vous contribuez directement à l'œuvre et à la mission de la famille Benoit en magasinant sur notre boutique.