Suivez-nous    

Uuma, la vie

Paysage nordique

Essayez de dire « écosystème » en inuktitut : uumaniqaqtut najugaminit attuaqatigiinningat.

Persistez jusqu’à le dire une fois sans arrêter : uumaniqaqtut najugaminit attuaqatigiinningat.

Non, non, continuez : Uumaniqaqtut najugaminit attuaqatigiinningat.

Ça vient? Maintenant, essayez de nouveau en fermant les yeux... J’admets que ce n’est pas facile. Le début de l’expression contient la racine uuma- qui signifie « la vie ».

Uumajuq : quelque chose de vivant
Uummat : le cœur
Uumaguti : tout ce dont un être vivant à besoin pour vivre

Une partie de mes recherches se déroule au Nunavut, où vivent 25 000 Inuits. L’inuktitut est la langue des Inuits. J’y étudie l’écosystème de la toundra, particulièrement certaines espèces comme le renard arctique (tiriganiaq en inuktitut).

Cependant, c’est la biodiversité nordique dans son ensemble qui m’intéresse, ces milliers d’espèces qui doivent chaque année composer avec une longue saison froide, éprouvante pour nombre d’entre elles.

Le climat, plus que la géographie, définit la nordicité. Évidemment, le Nunavut gagne la palme de la nordicité. Tout le Québec peut cependant la revendiquer. 

Sitelle à proitine rousse

L’île Bylot au nord de la Terre de Baffin, où j’étudie les renards arctiques et l’écosystème de la toundra depuis plus de 10 ans. Sur la droite, au premier tiers de la photo, deux petites tentes jaunes forment un camp temporaire. En plein milieu de la photo, une minuscule tente bleutée, à peine visible : un affût pour observer une portée de renards à travers la vallée. Derrière, une majestueuse vallée glaciaire. J’avais pris cette photo lors d’une nuit ensoleillée du début de juillet.
 
Source : Dominique Berteaux, 2011

 

Voici les seuls mots de pseudo-poésie que j’ai écrits dans ma vie :

La nordicité, c’est l’âme des pays nordiques.
Une âme enracinée dans la terre froide de janvier,
Une âme forgée par neiges et glaces.
La nordicité donne l’épaisse fourrure à l’animal,
Le repos hivernal à la rivière,
Et à l’humain le temps de penser.

Mes autres tentatives se résument à douze vers : un quatrain pour la naissance de chacun de mes enfants.

J’aime les écosystèmes nordiques parce qu’ils laissent de la place pour la solitude des humains. Être seul dans la nature aide à prendre conscience de l’Univers.

J’ai choisi Uuma comme titre à un livre qui résume, en images, les recherches que mes étudiants et moi faisons pour mieux comprendre les écosystèmes nordiques et les animaux qui y vivent. Le livre Uuma contient peu de mots, mais beaucoup de photos.

Il montre ce qui me plaît le plus dans mon métier de chercheur : la contemplation de la nature, les aventures sur le terrain, la stimulation intellectuelle que fait naître chaque nouvelle question, la transmission des connaissances. Vous pouvez télécharger gratuitement le document PDF en cliquant ici.

Vous ressentirez des émotions étranges en parcourant Uuma. Je vous laisse les découvrir.

 

Bonne visite dans les écosystèmes nordiques!

 

Dominique Berteaux
Le Bic, le 10 août 2012

 

Photo :
 
Nordicité © Joël Lanchès – SAS Nature 

Vous contribuez directement à l'œuvre et à la mission de la famille Benoit en magasinant sur notre boutique.